Pourquoi La Fonderie organise ce concours ?

La Fonderie, agence numérique d’Ile-de-France, accompagne la Région dans la mise en œuvre de sa démarche d’ouverture et de partage de données publiques. Elle intervient auprès des producteurs, internes et externes, pour les inciter à s’engager dans cette démarche, contribue à diffuser la culture de l’opendata auprès de l’ensemble des acteurs, publics et privés, du territoire, et met en place des dispositifs d’anima(c)tion pour stimuler l’innovation et encourager la créativité des réutilisateurs.

Après l’organisation d’Expoviz en juin 2012, puis du hackathon « Ile-de-France 2030 » en mars 2013, La Fonderie récidive en 2014 avec le concours Cartoviz.

Quel doit être le profil des participants ?

Tout participant est libre de constituer une équipe. Une équipe doit être composée au minimum d’un participant et au maximum de huit. Les participants doivent être en mesure de réunir, seuls ou en équipe, les compétences nécessaires pour produire une application cartographique de visualisation interactive de données de qualité, témoigner d’un intérêt pour le traitement visuel et l’analyse spatiale de données ainsi que d’une sensibilité au design d’information et à l’expérience utilisateur. Les équipes de participants directement liées à une entreprise ou à une organisation sont autorisées.

Quelles données faut-il utiliser pour créer une application ?

Les participants peuvent utiliser et combiner autant de sources de données qu’ils souhaitent, dans le respect strict des conditions d’utilisation fixées par les licences. La seule obligation est d’intégrer au moins un des jeux de données rendu disponible sur le portail opendata de la Région Ile-de-France http://data.iledefrance.fr

Une application soumise au concours peut être branchée sur des API ou sur sa propre base de données. Les données peuvent être traitées en temps réel, mises à jour automatiquement de façon régulière, ou bien ne jamais être ré-actualisées : le système de traitement des données doit être optimisé par rapport aux objectifs de l’application pour traiter et visualiser l’information.

Quels outils de développement faut-il adopter ?

Les participants peuvent utiliser tous les logiciels et langages de programmation qu’ils souhaitent, ainsi que les librairies et frameworks qui leur sembleront les plus appropriés. Néanmoins, le jury accordera une attention particulière à l’accessibilité de l’application, au respect des standards et à la possibilité pour tous les citoyens, internautes ou mobinautes, de la consulter, et ce quel que soit leur équipement.

Peut-on soumettre une application qui a été développée avant le concours ?

Il est possible de soumettre des applications développées avant le lancement du concours à la condition qu’elles respectent toutes les règles d’admissibilité énoncées dans le règlement. Par ailleurs, une même équipe ou un même participant sont autorisés à soumettre plusieurs applications.

Que dois-je faire si mon application est qualifiée pour la finale ?

Les participants qualifiés pour la finale sont informés par email au plus tard le 8 avril 2014. Ils sont autorisés à apporter des ajustements et corrections mineures à leur application jusqu’au jour de la finale. Ils doivent se préparer à présenter publiquement leur création et doivent impérativement être présents sur le lieu où se déroule la finale. En cas d’absence, leur application sera disqualifiée et ils ne pourront pas prétendre remporter un prix.

Les participants restent-ils propriétaires de leurs applications ?

Afin d’assurer la promotion et la communication du concours, les participants concèdent à l’organisateur et ses partenaires le droit de reproduction et de diffusion au public de leurs applications. Les vainqueurs et finalistes cèdent à La Fonderie pendant un délai de un an le droit de reproduire, exécuter, produire, et présenter leurs applications.